Petite enfance

 Une première promotion d'auxiliaires de puériculture en alternance

Publié le 19/04/2021 dans Service expert
Axiliaire de puériculture entourée d'enfants en crèche collective.
Le recrutement d'auxiliaires de puériculture est délicat. © DR

Face à la pénurie d’auxiliaires de puériculture, Pôle emploi a mis en place une action partenariale sur-mesure à Reims. Dix-huit jeunes femmes passent en alternance un diplôme d’État avec une promesse d’embauche au sein de l’association Structure Petite Enfance, qui gère neuf crèches collectives.

« Les modes d’accueil et de garde d’enfants se développent massivement sur le bassin rémois depuis une dizaine d’années. Parallèlement, les embauches d’auxiliaires de puériculture augmentent pour répondre aux obligations légales en termes d’encadrement des enfants de moins de 6 ans, confie Aurélie Brochet, DRH de la Structure Petite Enfance (SPE). Face à des offres d’emploi supérieures en nombre aux personnes diplômées, nous comptons plusieurs postes vacants au sein de nos neuf crèches collectives. » 

Un projet partenarial en alternance

Pour répondre aux besoins de la SPE dans les plus brefs délais, l’agence Pôle emploi de Reims Mont d’Arène se rapproche en septembre 2020 du Conseil régional Grand Est. « Étude de faisabilité à l’appui, l’alternance à travers le contrat d’apprentissage est apparue comme la solution idéale. Suite à l’accord de l’Agence régionale de santé et à l’identification d’un organisme de formation partenaire (Croix Rouge), nous avons construit un projet sur-mesure », souligne Anaïs Trousset, conseillère Entreprise. Une action exceptionnelle à la fois par le nombre de personnes recrutées et par l’obtention d’un diplôme d’État en alternance. Pour réduire le temps de formation des futurs auxiliaires de puériculture, le pôle emploi de Reims oriente ses recherches vers un public avec une connaissance du métier de la petite enfance (diplôme et/ou expérience professionnelle). La mission locale transmet également plusieurs profils intéressants.

Mise en place d’une préparation opérationnelle à l’emploi individuelle

« À l’issue d’une première sélection, nous avons convoqué 34 candidats. Chacun a passé un test écrit et un entretien individuel auprès d’un jury composé d’une directrice de crèche SPE et d’un conseiller Pôle emploi », précise Elise Gabrelle, conseillère Entreprise. « De notre côté, nous avons choisi quatre autres jeunes femmes parmi des candidatures spontanées. Pour sécuriser le parcours de formation en contrat d’apprentissage, les dix-huit personnes retenues ont participé à une préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POEI) de trois semaines, dont une en immersion dans nos crèches », témoigne Aurélie Brochet. Une POEI débutée en janvier 2021 et cofinancée à parts égales par Pôle emploi et la Région Grand Est, grâce au Fonds d’intervention pour la formation et l’emploi (Fife). 

Entrées en apprentissage le 1er février dernier, les apprenantes sortiront le 30 juin 2022, leur diplôme d’État en poche. « Chacune de nos neuf crèches a besoin de deux auxiliaires de puériculture diplômées supplémentaires. Elles sont en stage dans diverses structures dans des domaines incontournables de notre secteur. Nous avons hâte de les accueillir », conclut la DRH.

« L’opération de recrutement partenarial a été efficace et rapide. Nous avons créé la première promotion en alternance d’auxiliaires de puériculture sur le Grand Est. »

Aurélie Brochet, DRH de la Structure Petite Enfance

Pôle emploi de Reims – Mont d’Arène
67 rue du Mont d’Arène, à Reims
Ligne dédiée aux entreprises : 03 26 35 33 40
E-mail dédié aux entreprises : ape.51436@pole-emploi.fr

J’accède aux services employeur de Pôle emploi