Nogent-sur-Seine

 Les « Rencontres du nucléaire » ont attiré nombre de demandeurs d’emploi !

Publié le 31/03/2022 dans Service expert
« Les rencontres du nucléaire ».

Une soixantaine de postes à pourvoir et 200 candidatures : l’événement, organisé pour la première fois par Pôle emploi Romilly-sur-Seine, le Centre nucléaire de production d’électricité (CNPE), l’Union patronale Romilly-Nogent (Upren) et la Région Grand Est, a permis de mettre en lumière les opportunités à saisir à la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine.

« Cet événement a été une réussite pour cette filière en tension qui, certes, demande des compétences précises mais que les demandeurs d’emploi peuvent acquérir grâce à des actions de formation. »

Isabelle Piat – Responsable de l’équipe service entreprises à l’agence Pôle emploi de Romilly

« L’équipe passe de 35 à 90 agents »

30 novembre 2021. Les premières « Rencontres du nucléaire » sont organisées par Pôle emploi et ses partenaires pour trouver des solutions face aux difficultés de recrutement de la centrale nucléaire de Nogent-Sur-Seine. Clemessy Eiffage, Engie Axima, Fives Group, OMS, Samsic, Monteiro et John Cockerill, sept prestataires d’EDF, ont participé au job dating : « Les besoins sont importants, notamment pour le prochain arrêt de tranche entre mai et septembre sur des postes de soudeur, tuyauteur, chef de chantier, technicien de maintenance électricité, agent logistique… » explique Isabelle Piat, responsable d’équipe Pôle emploi.

De son côté, la société OMS a, elle, des besoins, suite au renouvellement de son marché : « Nous remplaçons un prestataire depuis janvier. Notre équipe passe de 35 agents à 90 lors de l’arrêt de tranche : nous avons surtout des besoins en gardiennage et logistique. C’est pourquoi nous mettons en place, avec Pôle emploi, une action de formation pour 12 opérateurs logistique », souligne Mohamed Ben Hmida, responsable d’exploitation OMS Énergie. Des formations cofinancées avec la Région Grand Est sur le chantier-école du Greta de Romilly-sur-Seine, qui fonctionne à 100 % depuis son ouverture l’an dernier et qui permet de proposer des recyclages ou des formations initiales pour les demandeurs d’emploi.

« Il y a des opportunités dans le secteur du nucléaire. Beaucoup de nos agents font une première saison sur des potes de niveau 1 et nous les recontactons les années suivantes pour leur permettre de monter en compétences grâce à des contrats de professionnalisation. En 2021, sur 6 agents recrutés, nous en avons gardé trois en CDI. »

 

Un guichet unique pour faciliter le recrutement

Pôle emploi et ses partenaires (le CNPE, la Région Grand Est et l’Upren) ont profité de ces « Rencontres du nucléaire » pour préciser le rôle du guichet unique Emploi Compétences Prestataires de la centrale, mis en place en 2019 : « Il s’agit d’une adresse mail unique pour faciliter le recrutement des prestataires, développe Isabelle Piat. La centrale de Nogent-sur-Seine est isolée sur le territoire et il est parfois difficile de capter l’attention des demandeurs d’emploi. Avec ce guichet unique, les prestataires peuvent ainsi nous confier leurs recrutements en un clic, grâce à une fiche de liaison avec leurs besoins. Les demandeurs d’emploi répondant aux prérequis sont ensuite contactés. Le sourcing est organisé par Pôle emploi, qui mobilise tous ses partenaires et canaux de communication. » Déjà 200 contrats ont pu être signés grâce à ce guichet unique.

D’autres initiatives sont portées par Pôle emploi, comme l’organisation d’ateliers découverte autour de ce secteur d’activité ou l’élargissement de recrutements aux profils éloignés de l’emploi en partenariat avec le GEIQ Sud Champagne. Avec toujours le même objectif : soutenir la filière du nucléaire et trouver des solutions de recrutement concrètes.