Grande distribution

 Les méthodes MRS et POEI pour l’ouverture du Leclerc Drive à Witzenheim-Logelbach

Publié le 19/07/2021 dans Service expert

Dirigée par Paul Hank, les conseillers entreprise du Pôle emploi de Colmar Europe a contribué au recrutement des candidats pour le futur Leclerc Drive de Witzenheim-Logelbach

Dans l’ambiance incertaine des différents confinements, Paul Hank, qui occupe le poste de responsable d’équipe au Pôle emploi de Colmar Europe, et son équipe, ont su faire preuve d’optimisme.

« Nous avons cherché les secteurs en croissance dans cette période compliquée. La grande distribution en fait partie ».

Un accompagnement opéré par huit conseillers

Une équipe mobilisée pour sillonner les profils relatifs au secteur de la grande distribution. « En février, l’une de mes collaboratrices, Allisson Ferrando, s’est adressée au centre Leclerc de Witzenheim-Logelbach. Elle ne pouvait pas mieux tomber : l’entreprise lançait le recrutement d’une quinzaine de personnes pour le lancement en septembre de son nouveau drive. »

Aussitôt, l’équipe de Paul Hank exploitent tous les outils à leur disposition pour honorer cette demande avec efficacité.

« La ville de Colmar nous a prêté une salle de spectacle qui nous a permis d’organiser des séances d’information en respectant les mesures sanitaires »

Paul Hank, responsable d’équipe au Pôle emploi Colmar Europe

L’un de ces outils est la MRS : son usage est de plus en plus fréquent compte tenu de son efficacité « Nous sélectionnons les candidats sur des tests de connaissances générales et surtout sur des exercices qui révèlent leur aptitude à tenir le poste », explique Paul Hank.

« Nous avons déjà fait appel trois fois à Pôle emploi pour des recrutements. Ils ont des méthodes qui nous conviennent bien, basées sur des savoir-faire et des savoir-être pour des jeunes qui ne sont pas forcément diplômés », confirme Bruno Razer, PDG du centre Leclerc de Witzenheim-Logelbach.

« Pôle emploi sélectionne des jeunes sur des savoir-faire et des savoir-être plutôt que sur leurs CV » Bruno Razer, PDG du centre Leclerc de Witzenheim-Logelbach.

→ 104 candidats ont été invités à participer à des réunions d’information dans un lieu prêté par la ville de Colmar.

« En période de Covid, il fallait çà pour respecter les mesures de distanciation », souligne Paul Hank.

→ 76 vont participer aux tests de la MRS. Pôle emploi en retiendra 36, parmi lesquels les recruteurs du centre Leclerc en garderont 15.

« C’est toujours l’employeur qui choisit les candidats qu’il va retenir », poursuit Paul Hank.

« Dans ce cas précis, nous avons remarqué une vraie volonté de créer une équipe. Il fallait des gens qui allaient s’entendre entre eux, et avec les managers du Leclerc qui participaient aux pré-sélection. »

Une formation de plus de 300 heures

Une fois que les 15 profils ont été retenus, la formation a été mise en place. À ce stade du process, c’est l’organisme For’Mission qui entre en jeu.

Un formation dont le programme est étale sur 322 heures, soit environ deux mois de formation, est alors proposé.

Le contenu est articulé autour d’une préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POEI), et de la sollicitation du fonds d’intervention pour la formation et l’emploi (FIFE) (ce dernier dispositif permet de mobiliser des financements), et Pôle emploi et de la Région GRAND EST qui rémunère les candidats pendant leur temps de formation.

Sur les 15 stagiaires du début, 13 sont participent toujours. « Deux ont quitté très tôt », regrette le responsable d’équipe de Pôle emploi. « L’un a trouvé une opportunité d’embauche ailleurs, et l’autre s’est rapidement rendu compte que le métier du drive n’était pas pour lui.

→ Au terme de leur formation, les 13 autres devraient signer un CDD d’un an. »