Aides suite à la crise sanitaire

 Embaucher un jeune, maintenant plus que jamais

Publié le 14/12/2020 dans Service expert

Le plan #1jeune1solution renforce les aides au recrutement des jeunes : aide à l’emploi des jeunes, alternance, Parcours emploi compétences… On fait le point en fonction de votre situation… Objectif jeunes !

Au sortir de la crise sanitaire de la Covid-19, la protection de l’avenir des jeunes est l’une des priorités du Gouvernement. La relance du pays passera par là. C’est pourquoi le plan #1jeune1solution est lourdement déployé, et Pôle emploi s’y engage massivement. Ce dispositif, concerté avec les acteurs et ancré dans les territoires, est guidé par trois priorités :

  • faciliter l’entrée dans la vie professionnelle,
  • orienter et former 200 000 jeunes vers les secteurs et métiers d’avenir,
  • et accompagner 300 000 jeunes éloignés de l’emploi en construisant des parcours d’insertion sur mesure.

Le concours des entreprises est bien évidemment indispensables pour atteindre ces objectifs. Les employeurs peuvent ainsi se saisir de nombreux dispositifs destinés à faciliter l'accès des jeunes au marché de l'emploi.

Focus sur les dispositifs dont peuvent se saisir les entreprises dans le cadre du plan #1jeune1solution

• Aide à l’embauche de 4000 € pour l’embauche d’un jeune : bénéficiez d’une aide financière jusqu’à 4000 € pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans en CDD de + de 3 mois ou en CDI du 1er août 2020 au 31 janvier 2021. Découvrez ci-dessous (en cliquant sur les photos), le témoignage de recruteurs au sein du Médipôle de Gentilly (54) et de la corderie Meyer Sansbœuf (88).

 « C’est un soutien en plus dans notre démarche de valorisation des métiers. »

Camille Kislin, chargée de recrutement au Médipôle de Gentilly (54)

« À l’issue de la formation les deux jeunes bénéficieront d’un CDI, ce qui permettra à l’entreprise de percevoir l’aide à l’embauche des jeunes de 4000 euros. »

Marie Mougenot, directrice de production chez Meyer Sansboeuf, à Guebwiller (68)

Aide à l’embauche d’un jeune en Contrat Initiative Emploi Jeunes (CIE Jeunes) dans le secteur marchand : bénéficiez d’une aide financière à hauteur de 47% du Smic pour le recrutement d’un jeune âgé de moins de 26 ans ou un jeune reconnu travailleur handicapé (jusqu’à 30 ans inclus). Découvrez ci-après (en cliquant sur la photo), les dessous du recrutement d'Asmaa Kheir par le gérant de LTM Color (57).

« Le CIE, c’est trois feuilles à remplir : il n’y pas plus simple. »

Jean-Charles Ackermann, gérant de LTM Color à Thionville (57)

Aide à l’embauche d’un jeune issu d’un quartier prioritaire de politique de la ville (QPV) : bénéficiez d’une aide financière grâce au dispositif « Emplois francs + ». Jusqu’à 17 000 € sur 3 ans pour le recrutement en CDI d’un jeune de moins de 26 ans résidant dans un QPV, entre le 15 octobre 2020 et le 31 janvier 2021. Accédez ci-dessous au témoignage d'un recruteur conquis par le dispositif des Emplois francs dans le secteur des services à la personne.

« J’ai engagé mon huitième Emploi franc. » 

Sylvain Rota, responsble d’agence Alliance Services à Charleville-Mézières (08)

Prime de 5000 ou de 8000 € pour le recrutement d’un jeune en contrat d’apprentissage : bénéficiez d’une prime de 8000 euros pour le recrutement d’un apprenti majeur et de 5000 euros pour un apprenti mineur entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021.

Prime de 5000 ou de 8000 € pour le recrutement d’un jeune en contrat de professionnalisation : bénéficiez d’une prime de 8000 euros pour le recrutement d’un jeune majeur en contrat de professionnalisation et de 5000 euros pour un mineur entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021.

Prime de 8000 € pour l’accueil d’un jeune en Volontariat Territorial en Entreprise (VTE) « Vert » : bénéficiez d’une aide de 8000 euros pour le recrutement d’un jeune qui effectuera au sein de votre entreprise une mission pour vous accompagner vers la transition énergétique et écologique.

Aide à l’embauche d’un jeune en Parcours Emploi Compétences (PEC Jeunes) dans le secteur non marchand : bénéficiez d’une aide financière à hauteur de 65% du SMIC pour le recrutement d’un jeune âgé de moins de 26 ans ou un jeune reconnu travailleur handicapé (jusqu’à 30 ans inclus).

Financement du recrutement d’un jeune sur un poste d’animation locale en association : intégrez un jeune animateur entre 18 et 30 ans dont le poste est financé via le fonds de coopération jeunesse et éducation populaire (FONJEP) pour un montant de 7 000 € par an pendant 3 ans.

Aide pour le recrutement d’un jeune dans une association sportive : bénéficiez d’une aide financée par l’Agence Nationale du Sport jusqu’à 12 000 € par an sur 2 ou 3 années pour le recrutement d’un jeune de moins de 25 ans.

Retrouvez toutes les infos ici