Enquête ANDRH/Entreprise & Carrières

 RRH, qui êtes-vous ?

Publié le 03/11/2017 dans Tendance RH
L'enquête ANDRH/Entreprise & Carrières publiée en juin 2017 dresse un portrait inédit des responsables des ressources humaines (RRH) français. © Jérôme Rommé
L'enquête ANDRH/Entreprise & Carrières publiée en juin 2017 dresse un portrait inédit des responsables des ressources humaines (RRH) français. © Jérôme Rommé

Les responsables des ressources humaines font la qualité et le quotidien de ce secteur. Qui sont-ils, quels sont la réalité de leur métier, les difficultés qu’ils rencontrent et leur point de vue sur l’actualité ? Éléments de réponse avec l’enquête menée auprès de 470 RRH par l’ANDRH, en partenariat avec Entreprise & Carrières.

Une formation en RH et de niveau Bac+5

Avec 78% de femmes, la fonction de responsable des ressources humaines est fortement féminisée. 78% des répondants ont un niveau Bac+5 ou plus, 86% ont suivi une formation initiale (58%) ou continue (28%) en ressources humaines. Majoritairement employés en CDI (89%) et à temps plein (96%), les RRH gagnent en moyenne 44 000 € par an. 29% justifient d’une ancienneté en tant que RRH de 5 à 10 ans. 88 % occupaient précédemment un poste dans les ressources humaines.

Une fonction présente partout

La fonction de RRH est présente dans tous types d’entreprises et secteurs d’activité. 59% des répondants travaillent dans des entreprises de plus de 300 salariés, tous secteurs d’activité confondus. 68% travaillent dans des entreprises appartenant à un groupe. La fonction de RRH est de moins en moins sédentaire : 30% des répondants se déplacent une à plusieurs fois par semaine.

Deux profils émergents

Deux profils de responsables des ressources humaines émergent :

  • Les RRH évolutifs : n’étaient pas RRH avant, aspirent à devenir DRH, ont une ancienneté faible, viennent de fonctions diverses et sont plutôt diplômés Bac+5 en formation initiale.
  • Les RRH établis : étaient RRH avant, ont une ancienneté forte, sont diplômés BAC+2/3 en formation initiale ou Bac+5 en formation continue.

Des missions et un métier commun

Les responsables des ressources humaines ont cinq missions principales :

  • le développement RH,
  • la formation,
  • le disciplinaire,
  • le recrutement,
  • la gestion de carrières.

Les pratiques RH évoluent en grande partie en fonction des changements sociaux ou sociétaux (68%) et de la digitalisation des métiers et des organisations (47 %).

Une actualité riche et variée

En 2017, les priorités des RRH sont axées sur :

  • la gestion prévisionnelle des compétences (71%),
  • la mise en œuvre de nouveaux processus RH (68%),
  • les actions en faveur de l’égalité professionnelle homme/femme (48%),
  • les actions d’accompagnement de la digitalisation des métiers (45%),
  • l’accompagnement des salariés souffrant d’affection longue durée (42%),
  • la mise en place d’une politique d’amélioration de la santé des salariés (42%),
  • la réorganisation de l’entreprise (41%),
  • la fidélisation des talents (41%),
  • les actions en faveur des jeunes (40%).

Un métier centré sur l’humain

Trouver des solutions, accompagner, dialoguer… : le métier de RRH est centré sur l’humain et les relations humaines. L’accompagnement des managers dans le développement de leurs compétences managériales (50%) et leurs missions RH (37%) constitue justement l’une des priorités des responsables des ressources humaines pour les prochaines années.

Des RRH majoritairement optimistes

En lien avec le fort taux de stabilité fonctionnelle constaté chez les cadres RH, la grande majorité des RRH envisagent de rester dans le domaine des ressources humaines, principalement sur des postes de DRH ou de RRH. 68% des répondants se déclarent optimistes. Les RRH ont des attentes à l’égard de leur direction : une relation de confiance, davantage travailler sur l’humain et une communication claire sur la vision de l’évolution de l’entreprise.

Retrouvez l’enquête complète ICI