# Ose l’agriculture

 La foire de Châlons accueille son Job Dating

Publié le 13/10/2019 dans Temps fort

Rendez-vous annuel, la foire de Chalons-en-Champagne est également l’occasion pour la FDSEA de la Marne et Pôle emploi de répondre aux besoins de main-d’œuvre des agriculteurs, un secteur en forte tension.

Une nouvelle édition pour le Job dating

Sous la bannière # Ose l’agriculture il y a une volonté commune de la part de la FDSEA 51 et de Pôle emploi : réussir à faire se rencontrer les entreprises qui recrutent et les demandeurs d’emploi. C’est pour cela que, depuis 4 ans désormais, un partenariat a été signé entre la FDSEA 51 et Pôle emploi, partenariat renouvelé le 6 septembre entre Fabrice Herbert, directeur territorial Marne de Pôle emploi, et Hervé Lapie, président de la FDSEA 51.

Lors de l’édition 2019 de la foire de Châlons-en-Champagne, les 6 et 7 septembre, une nouvelle organisation est mise en place. Sur le stand de 200 m2, se déroule un job dating qui vient s’ajouter au « mur d’offres » présent chaque année. Une idée qui a émergé plus tôt dans l’année, lors du Salon de l’Agriculture à Paris, et que la FDSEA 51 a voulu reproduire au niveau local.

Un travail de sélection en amont

Dès la décision entre les deux entités de la création de ce job dating, le travail a été très intense. La première étape, comme nous l'explique Béatrice Vasset, chargée de mission Emploi à la FDSEA 51, consiste à contacter les agriculteurs directement pour recueillir leurs besoins et leurs offres d’emploi. Au total, ce sont près d’une cinquantaine d’offres venant de 12 recruteurs différents et pour tous les niveaux de compétences qui ont été collectées.

Les offres, postées sur le site de Pôle emploi à destination des demandeurs d’emploi, permettent de faire une présélection dans les candidats : « nous avons contacté les profils qui correspondaient le mieux parmi les candidatures reçues sur le site », confie Marie-Neige Beauvais, chargée de mission au sein de la direction territoriale de Pôle emploi Marne.

L’objectif de cette présélection en amont est d’optimiser les chances, pour les entreprises, de trouver leur candidat. Une nécessité car le secteur manque cruellement de main-d’œuvre, comme le montre l’enquête BMO 2019 de Pôle emploi qui dévoile que, sur les 252 261 projets de recrutement en 2019 dans le secteur agricole en France, 44 % sont considérés difficiles.

De nombreux candidats

Les équipes entreprise de Pôle emploi auront convoqué, au total, 43 demandeurs d’emploi auxquels s'ajoute la dizaine de candidats, selon les estimations de Marie-Neige Beauvais, qui sont venus directement sur le salon, grâce à la communication sur l'événement faite sur l’ensemble des réseaux sociaux et des médias par la FDSEA 51 et Pôle emploi. Des candidats supplémentaires attirés par la perspective du job dating, prometteuse d’un entretien initial garanti et donc d’un premier contact avec les recruteurs.

Sur place, 6 personnes se sont chargées d'accueillir visiteurs et demandeurs d'emploi sur le stand qui comprenait, en plus du job dating, des démonstrations métier réalisées par les établissements de formation de la Marne, le mur d’offres… et qui était présent durant ces deux jours.

Le mur d'offres présent sur le stand ©

Des offres très variées

Le succès du job dating s’explique également par la variété des offres qui étaient proposées : comme le souligne Béatrice Vasset, l’agriculture est un secteur complexe avec des besoins très différents. Chargés d’affaires, ouvriers saisonniers, chauffeurs de tracteurs, ouvriers spécialisés, ingénieurs… si certains postes ne nécessitent pas de qualification particulière, d’autres sont extrêmement pointus. Tous les types des profils étaient donc présents au job dating, une hétérogénéité rendue possible par le travail en commun réalisé en amont.

 

Marie-Neige BEAUVAIS
Chargée de mission à la direction territoriale de Pôle emploi Marne
Tél. 03 26 77 39 06